Lifestyle

Encadrement de Point de croix

Coucou !

Cette semaine, je vous retrouve pour vous parler de ma passion du bricolage et aborder le point de croix.

Chaque fin de projet est souvent une question sur comment l’encadrer et j’ai donc trouvé une solution pour ne pas avoir à acheter un cadre à chaque fois. Cette solution est parfaite pour les petits modèles.

Tout d’abord voici le matériel :

Pour faire le cadre j’ai besoin :

  • Du point de croix fini avec une marge d’environ 3 cm autour du motif. Ici ma toile fait 17.5 cm de côté
  • De vlieseline thermocollante, un carré de la même taille que le point de croix fini. Ici 17.5 cm de côté
  • Du tissus pour encadrer. Comme on va faire des rabats il faut un carré plus grand que la toile. Ici il fait 25.5 cm de côté
  • Du ruban pour créer un passe clou. Ici j’ai pris que 8 cm de ruban
  • Outils : ciseau, machine à coudre, fer à repasser, épingles à piquer, un chiffon blanc

Tout d’abord, laver délicatement le point de croix. Pour ça, je le fais tremper dans une bassine d’eau avec un peu de lessive à main, puis je le rince à l’eau claire. Pour le sécher, dans un premier temps, rouler le dans une serviette éponge pour dégorger au maximum; puis repasser le sur l’envers sans vapeur en mettant un chiffon blanc dessus. Le faire sur l’envers va faire ressortir les petites croix dans la table à repasser et donc éviter de tasser le dessin. Le chiffon blanc est pour éviter de repasser directement la toile et blanc pour éviter le transfert de couleur.

Ensuite placer la vlieseline et repasser jusqu’à ce que ça adhère. La vlieseline comporte un côté brillant où il y a la colle qui faut placer sur le dos de la toile et un côté mat (non collant) sur lequel on repasse. Cela va assez vite. La vlieseline permet de protéger l’arrière du modèle qui ne peut se défaire mais va aussi rigidifier uni peu la toile pour qu’elle reste droite lorsqu’on l’accroche.

On passe alors aux étapes de couture. Tout d’abord on va faire les deux côtés :

Pour que le motif soit aussi sur le rabat, on plie en deux avant de rabattre sur la toile. Sur la photo, la première flèche (sur la toile) est la partie qui va être recouverte, la deuxième est l’envers de la partie visible, la troisième légèrement plus fine sera la partie rabattue à l’intérieure pour qu’on ne voit pas le bord du tissus. Piquer avec des épingles de chaque côté, puis piquer à la machine au bord du tissus. Faire le côté gauche et droit du modèle. (Cette étape là est faisable envers contre envers en retournant le modèle à la fin, personnellement je le fais endroit contre envers car la suite n’est pas faisable en envers contre envers)

La prochaine étape est optionnelle si vous ne souhaitez pas d’accroche pour le clou.

Tout d’abord on place avec des épingles le ruban :

Je me sers du motif de mon point de croix pour le placer au milieu. La fleur rose est le centre de mon modèle, donc je fais partir la anse un peu à gauche et un peu à droite. Une fois que je suis satisfaite de l’emplacement je le pique à la machine.

Pour être sur que ça tienne je croise à plusieurs reprises. La couture devant ne se verra pas puisqu’elle sera recouverte par le rabat du haut. On a l’impression que j’ai placé la anse à un endroit non accessible, mais une fois le haut rabattu, elle dépassera un petit peu. A partir de cette étape vous ne pouvez donc plus retourner votre modèle pour piquer envers contre envers.

Pour faire le haut et le bas, je rabats en triangle. Pour éviter un surplus de tissus, j’en enlève un peu dans les angles.

Sur cette photo j’ai déjà découpé le tissus en trop.

Pour plier, je commence par réaliser un triangle dans chaque angle que je viendrais rabattre sur le dessus :

Il m’arrive souvent à cette étape de retire plus de tissus pour éviter de créer des bourrelets sur les pliures. Je le fais à la sensation donc je n’ai pas pris de photo.

Une fois rabattu, je bloque avec des épingles pour pouvoir piquer à la machine :

Mes épingles sont peu visibles mais j’en ai mis dans chaque angle et au milieu d’où l’effet gondolé du résultat. Cet effet va disparaitre quand on retirera les épingles.

Voici le modèle fini. Les angles sont cousus, la anse dépasse pour le clou et le tout est à peu près rigide.

(Je m’excuse de la qualité des photos que j’ai prise rapidement pendant mon bricolage.)

Voilà maintenant, vous savez tout ! Surtout si vous avez d’autres idées à partager n’hésitez pas, je les testerais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils